Propositions programme pour une Théorie des morts et des vivants


user

Pas de commentaire | Ajouter un commentaire

Publié : 24/01/2017 | Tags : Vie, Mort, Naissance, Sommeil

Propositions programme pour une Théorie des morts et des vivants

Il y a les morts qui se croient vivants et les vivants qui se croient morts.
Il y en a qui se prennent pour des grands-vivants.
Il y en a qui se prennent pour des petits vivants.
Il y a ceux qui dévorent la vie, il y a ceux qui la goûtent.
Et il y a les Naissants.

Il y a des grands dormants. Ces grands dormants dorment d'un sommeil profond.

Il y a aussi ceux qui pensent que les morts vivants et les vivants morts sont ou ne sont pas.
Il y a ceux qui mènent la Grande vie. Il y a ceux qui mènent la Petite Vie... etc. etc...

Qui pourra comprendre ?
Qui pourra saisir ?
Qui pourra s'emparer ?
S'emparer des concepts de la thanatologie. S'emparer des concepts de la Bio-logie.
Confondre le PTS ET le PBS, respectivement le Principe de Thanatologie Suffisante et le Principe de Biologie Suffisante.
Suspendre PTS et PBS.
Identifier les dyades. Dont cette dyade, c'est-à-dire système de pensée à deux têtes ou à deux termes : la vie, la mort, la vie de la vie, la vie de la mort, la mort de la vie et la mort de la mort.

Considérer que l'Homme n'est pas voué à vivre comme il n'est pas voué à Mourir.
Cela paraît curieux : mais comment celui qui n'est pas spécifiquement un vivant ni spécifiquement un mort, ni un mort vivant, ni un vivant mort, pourrait-il ou vivre ou mourir ? Il ne le peut pas. L'Homme ne peut ni vivre la vie de la logique de la vie ni mourir la mort de la logique de la mort, ni d'ailleurs vivre la vie de la logique de la mort, ni mourir la mort de la logique de la mort etc...

Il n'est donc pas en-question.
Il ne peut pas, d'une impossibilité toute Humaine se remettre en question, ce qui a le dont d'agacer voire d'exaspérer le monde et ceux qui croient la PM ou pensée Monde.

Crispation, exaspération, insultes sont les manifestations de cet agacement et de cette rage que Christ avait largement identifié.
Celui qui insulte insulte non pas parcequ'il ne comprend pas l'autre, ou parce qu'il lui veut du bien, ou parce qu'il lui veut du mal, il n'insulte même pas un autre moi, ni même ne s'insulte lui-même en insultant les autres... il ne sait pas encore qu'il n'est ni un moi dans un monde, ni que son prochain n'est pas un autre moi que lui... Alors que ne sait-il pas ? Il ne sait pas encore que l'Homme n'a pas la consistance d'un Être et qu'il n'a par conséquent à se vouer à vivre un vie selon l'anthropologie ni une mort selon la thanato-anthropo-logie?

Oui, il y a la rage de celui qui essaie de mettre les autres au pas.
Mais il y a en lui, et encore, la courbure dorsale du Chameau (Nietzsche-Zarathoustra-trois métamorphoses).
Un vacillement entre vocifération, recourbement, et Parole.
Le concept d'enfant chez Nietzsche est le suivant : est enfant qui ne disposant pas de la parole, apprend à formuler sa pensée...
Il formule progressivement sa pensée de rage léonine et sa pensée d'obéissant...
Il apprend progressivement à formuler son vœu...( Programme : relire Piaget).
Il l'apprend en jouant avec les mots, les phrases, la ponctuation. (Programme : Univers Non-linguistique).
Nous qui ne sommes ni enfants, ni adolescents, ni adultes mais rien-qu'Homme, déterminons rien qu'en-Homme les logiques philosophico-mondaines ( pédo-logie, adulesco-logie, et adultologie).

Déterminer ces logiques c'est les transformer.

2. Et il y aura ceux qui disent : et la Femme dans tout cela ? Et les femmes dans tout cela ?

Faudra-t-il dire qu'une femme obéit à une logique : à la Gynéco-logie ?
Faudra-t-il qu'un femme obéit à la logique Porno-logique.
Il s'agira de transformer ce discours de la gynéco-porno-logie. Voire Deleuze pour ça et d'autres : et les transformer plutôt que de ressasser comme une rengaine ces histoires de machines de Guerre ou devenir femme de l'homme ou de micropolitique obsessive... Ceux qui daigneront ouvrir Mille-Plateaux auront moins de peine à saisir.
Pour les télévorace : Abcd'aire...
3. Qui pourra alors enfin Sourire ?
4. Qui pourra alors enfin Rigoler ?
5. Qui ricanera encore ?

Seraient intéressantes des recherches sur le ricanement. Qui ricane ? Pourquoi ricane-t-il ? Pour quoi ricane-t-il ?
Pourquoi, pour quoi ce Toc.
Quelle est sa fonction dans le Jeu ?
Lire Rabelais...
Qui sait à Nouveau raconter une bonne blague ?
Qui répète comme un perroquet voire comme un automate de façon métronomique ?

A : il y avait, avant les blagues sur etc.... Tout le monde, semblait-il y prenait pour son grade ?

La suite : sur le concept de blague....



Laisser un commentaire

CAPTCHA Image

Copiez le code ci-dessus